Guerlain

guerlain

La maison Guerlain fut créée rue de Rivoli à Paris en 1828, par Pierre François Pascal Guerlain. La maison de parfumerie est demeurée propriété de la famille Guerlain pendant plus de cent cinquante ans, jusqu’à son rachat en 1994 par le leader mondial français du luxe, LVMH.

L’abeille de Guerlain et le made in France

En 1853, Pierre-François-Pascal Guerlain crée pour l’Impératrice Eugénie, à l’occasion de son mariage avec l’Empereur Napoléon III, L’Eau de Cologne Impériale. Il a l’idée de parer le flacon des abeilles de l’Empire. Depuis, l’abeille est devenue et restée le symbole de la maison Guerlain.

Guerlain a toujours conservé ses sites de production en France. Aujourd’hui, le site d’Orphin est dédié au parfum, et celui de Chartres au maquillage et au soin. Alliant les technologies de pointe au savoir-faire artisanal, Guerlain s’est vu décerner le titre d’« Entreprise du Patrimoine Vivant » par le Ministère français de l’Économie et de l’Industrie.

La diversification de Guerlain

Parfumeur à sa création, Guerlain s’est depuis diversifié, en restant toujours dans le domaine de l’esthétique et du bien-être haut de gamme.

Le parfum Guerlain

Le parfum est le métier à l’origine de la maison Guerlain. Aujourd’hui, avec son parfumeur maison Thierry Wasser, c’est la cinquième génération des parfumeurs Guerlain.

Le maquillage Guerlain

Guerlain a étendu ses gammes avec un maquillage audacieux et avant-gardiste. Fond de teint, poudre, mascara, rouge à lèvres, etc., tout est matière à création.

Les soins et la recherche scientifique de Guerlain

Les produits de soins Guerlain sont le résultat de recherches scientifiques incessantes depuis la création de la marque. Aujourd’hui, c’est le Docteur Frédéric Bonté qui dirige la recherche scientifique Guerlain. Il étudie le meilleur de la nature pour formuler des soins d’excellence.

L’écologie et la préservation de la nature vues par Guerlain

Une enseigne dont le symbole et l’abeille est naturellement soucieuse de l’écologie et de la préservation de la nature. Conscient de ses responsabilités sociales et environnementales, Guerlain a inscrit le développement durable dans sa stratégie d’entreprise dès 2007.

Sa démarche se structure autour de quatre axes : la biodiversité, l’éco-conception, le climat, et la solidarité.

La biodiversité vue par Guerlain

Pour son approvisionnement en matières premières, Guerlain est associé à des producteurs locaux et des organisations de terrain pour créer des filières durables.

L’éco-conception des produits Guerlain

Ce ne sont pas les emballages qui font la qualité des produits et Guerlain veille à leur réduction, en même temps qu’à l’amélioration de l’empreinte carbone liée à la fabrication et au transport jusqu’au point de vente de ses produits.

Guerlain a mis en place sa règle des 3 R : Réduire, Réutiliser, Recycler. Son objectif est d’atteindre 100 % de nouveaux produits éco-conçus d’ici 2022. 100 % de ses nouveaux produits seront composés de 95 % d’ingrédients d’origine naturelle d’ici 2021.

Déjà aujourd’hui la marque est fière de son nouveau fond de teint L’Essentiel qui contient 97% d‘ingrédients d’origine naturelle.

Sa démarche d’éco-conception se fait en toute transparence grâce à sa plateforme digitale de traçabilité : Bee Respect.

Le climat

Pour agir sur le climat, Guerlain ambitionne la neutralité carbone d’ici 2028, c’est-à-dire produire, tout en maîtrisant les conséquences sur l’environnement.

Il s’agit de travailler sur la consommation des lieux de production, en même temps que sur les transports. Par exemple, tous les points de vente parisiens de Guerlain sont approvisionnés, depuis 2014, par le « Bourdon », un camion 100% électrique roulant de nuit, sans bruit et sans émission de CO2, ni particules fines.

La solidarité

Guerlain considère l’engagement sociétal comme une évidence et œuvre pour accompagner diverses associations. Par exemple, depuis 2015, Guerlain offre une journée à ses employés qu’ils peuvent réserver au bénévolat.

Depuis 2019 un volet environnemental permet de consacrer cette journée à la Bee School, un programme de sensibilisation à l’abeille, porté dans les écoles par ses collaborateurs.