Intérim – emploi beauté définition

Intérim définition

L’intérim repose sur une relation tripartite qui lie l’intérimaire, l’entreprise utilisatrice et l’agence de travail temporaire entre eux. Lorsqu’un intérimaire travaille pour une entreprise, c’est l’agence d’intérim qui le rémunère.

Intérim définition

Un salarié intérimaire signe un contrat de mission avec l’entreprise de travail temporaire. De son côté, l’entreprise de travail temporaire conclut un contrat de mise à disposition avec l’entreprise où l’intérimaire effectue sa mission.

Il existe deux types de contrat dans l’intérim.

Intérim : définition du contrat avec terme précis

Un contrat avec terme précis prévoit une date d’échéance ferme. Ce type de contrat est utilisé pour :

  • remplacer un salarié momentanément absent ;
  • remplacer un salarié dont le contrat de travail est suspendu ;
  • assurer un renfort temporaire pour l’entreprise.

Aucune durée minimale n’est requise.

Intérim : définition du contrat sans terme précis

Dans le cas d’un contrat sans terme précis, la durée n’est pas déterminée. Il est utilisé pour :

  • remplacer un salarié momentanément absent ;
  • remplacer un salarié définitivement parti ;
  • assurer un renfort temporaire pour l’entreprise ;
  • assurer un emploi saisonnier ;
  • attendre l’arrivée d’un salarié embauché en CDI ;
  • remplacer un responsable de magasin, département, entreprise…

La durée minimale du contrat sans terme précis est libre, mais sa durée maximale est encadrée selon la nature de la mission.

Intérim : définition de la durée maximale du contrat sans terme précis

La durée maximale du contrat sans terme précis est de 9 mois dans l’attente de l’arrivée d’un salarié en CDI.

Elle est de 18 mois pour remplacer un salarié absent, dont le contrat de travail est suspendu, passé temporairement à temps partiel, pour remplacer un non salarié, pour un emploi saisonnier, un emploi excluant le recours à un CDI, ou pour l’accroissement temporaire d’activité.

Elle est de 24 mois pour une commande exceptionnelle à l’export, une mission exécutée à l’étranger, ou le remplacement d’un salarié parti avant la suppression définitive de son poste.

Enfin, elle est de 36 mois pour un cycle de formation effectué en apprentissage.

Intérim : définition des conditions de renouvellement de contrat

Dans la définition de l’intérim, il est précisé qu’un contrat de mission peut être renouvelé deux fois si la durée totale du contrat, ne dépasse pas la durée maximale autorisée, en tenant compte du renouvellement.

Les conditions sont précisées par le biais d’une clause insérée dans le contrat de travail ou d’un avenant proposé au salarié avant le terme prévu initialement.

Intérim : définition des droits du salarié

Un salarié intérimaire jouit des mêmes droits que les autres employés de l’entreprise dans laquelle il travaille, quel que soit leur type de contrat. Cela implique un salaire et les primes équivalents, à qualification et poste de travail équivalents, à la suite de la période d’essai.

L’intérimaire est payé les jours fériés, sans tenir compte de son ancienneté dans l’entreprise, si les autres salariés sont payés.

À la fin de sa mission, l’intérimaire perçoit une indemnité de fin de mission, également appelée prime de précarité, en complément de son salaire. Elle doit au minimum représenter 10 % de la rémunération totale brute, en tenant compte du renouvellement éventuel.

La prime de précarité n’est pas due en cas de conclusion d’un CDI, de rupture prématurée à l’initiative de l’intérimaire, pour faute grave, pour force majeure, ou pour les missions saisonnières.

En plus de la prime de précarité, l’intérimaire touche une indemnité compensatrice de congés payés. Elle est calculée en fonction de la durée de la mission et ne peut être inférieure à 10 % de la rémunération totale brute.

Les avantages du travail en intérim

L’intérim n’a pas toujours bonne presse, mais c’est sans doute par méconnaissance, car ce statut offre bien des avantages.

L’intérim comme accélérateur de carrière

L’intérim agit comme un accélérateur de carrière en permettant de nombreuses rencontres. Chaque mission permet de tisser des liens avec de nouvelles entreprises et de nouveaux clients. C’est l’occasion de se forger une solide expérience riche et variée. L’intérim démontre une belle capacité d’adaptation qui plaît aux employeurs.

Si vous envisagez de vous établir à votre compte (ou si vous l’êtes déjà), l’intérim peut représenter un complément de salaire intéressant. Si vous cherchez au contraire un emploi stable, passer par des missions d’intérim permet de faire une sorte de période d’essai, tant pour vous que pour l’entreprise qui vous reçoit. Si l’entente est mutuelle, une mission peut déboucher sur un CDI.

L’intérim pour la souplesse de l’emploi du temps

Recourir à l’intérim est pour l’entreprise un excellent moyen de gagner du temps en se s’occupant pas des formalités administratives et en profitant de contrats de travail flexibles et réactifs.

Pour l’intérimaire, c’est le choix des horaires. Il peut décider de ne consacrer qu’une partie de son temps au travail pour pouvoir conserver plus de temps pour la vie de famille ou pour construire un autre projet. L’intérim offre la possibilité de travailler à temps partiel ou d’alterner les périodes de travail et les périodes chômées.

L’intérim est idéal pour les personnes qui redoutent la routine et la monotonie.

L’aide et le conseil de l’entreprise d’intérim

L’intérimaire profite de l’entreprise d’intérim qui possède des contacts professionnels et peut l’accompagner et le conseiller sur la tournure de sa carrière. Une personne travaillant en indépendant peut parfois souffrir de la solitude et, dans les périodes de doute, avoir des difficultés à prendre de bonnes décisions et rebondir d’un emploi à l’autre.

D’autre part, travailler est une chose, gérer la partie administrative en est une autre. Un intérimaire profite de la structure de l’agence qui l’emploie et le paie et ne se soucie pas des contrats. Il a aussi la certitude d’être rémunéré comme la loi l’exige et de toucher les primes qui correspondent à ce qui a été évoqué plus haut dans la partie intérim définition.

Les formations

Une bonne entreprise qui gère des intérimaires pour satisfaire se clients proposera des formations régulières.

Le FAFTT, le Fonds d’Assurance Formation du Travail, conseille les intérimaires pour accéder aux formations, remises à niveau ou programmes de reconversion.

D’autre part, le FASTT, le Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire, procure des aides aux intérimaires avec de nombreux conseils et accompagnements pour la vie courante : conseils de financements, mutuelles santé, garde d’enfants…